Category Archives: CCMDLT

La réduction du doute

Sujet : comment ça marche dans la tête quand on doute ?

La réduction de l’imagination

Sujet : comment ça marche dans la tête quand on imagine ?

Domino chain reaction

This entry was proposed by Valérie Pirson.

Les réveils de Pierrick Sorin

Que se passe-t-il dans la tête au réveil ?
Sur You Tube, ptitelulu22 commente :
moi aussi je l’étudie pour le bac d’art facultatif… trop drole !! ^^ on dirait moi je matin… sauf que lui dit tt haut ce que je me dit ds ma tete ! xD

Moulin à calcul

neurone

neurone

L’animographe de Jean Dejoux

Voici l’animographe, la machine des Shadoks.
A voir absolument ici.
Wikipédia en parle .

sans commentaire

Extrait de la première conférence dans le message ci-dessous :

Comme l’explique le neurobiologiste V. S. Ramachandran :

“Pendant plus d’un demi-siècle, la neuroscience moderne a emprunté le chemin du réductionnisme, divisant chaque chose en morceaux de plus en plus petits, dans l’espoir qu’en comprenant tous ces petits morceaux, on finirait par expliquer l’ensemble. Malheureusement, beaucoup de personnes pensent que, dans la mesure où le réductionnisme est très souvent utile dans les tentatives qui sont faites pour résoudre des problèmes, il est donc aussi suffisant pour les résoudre. Cela fait des générations que les savants sont élevés dans ce dogme. Ce mauvais usage du réductionnisme mène à une conviction perverse et tenace : à savoir que le réductionnisme lui-même nous dira, d’une manière ou d’une autre, comment le cerveau fonctionne. En réalité, ce dont nous avons le plus grand besoin, c’est d’un rapprochement entre les différents niveaux de discours. Horace Barlow, physiologiste à Cambridge, a dit récemment dans une conférence scientifique que nous avons passé cinq décennies à étudier le cortex cérébral dans ses moindres détails sans avoir acquis la moindre idée, ni de ce qu’il fait, ni de la manière dont il fait ce qu’il fait. Il a choqué l’auditoire en suggérant que nous sommes comme des Martiens entièrement asexués, qui ont visité la terre et qui ont passé cinquante ans à examiner en détail les mécanismes des testicules et leur biochimie cellulaire, sans savoir quoi que ce soit de la sexualité.”

Phantoms in the Brain : Probing the Mysteries of the Human Mind, Morrow, New-York, 1998, p. 264.

structure émergente!

Voici deux conférences de Mark Turner au Collège de France débusquées par Clémence depuis un moment déjà. L’une sur la mécanique de l’imagination : L’imagination et le cerveau l’autre, la suite : L’invention du sens.

Objet d’objet

Une peau en surplus, livrée aux assauts de la pluie, un écran tantôt lisse, tantôt rugueux, un voile souple, une protection rigide, granuleuse, à bulles. Si j’enveloppe, qu’est-ce que je fabrique ? L’enveloppement, la chose enveloppée, l’objet plus l’enveloppe : si l’on cherche l’indispensable, on sera surpris de reconnaître que le contenant, moins perméable à la nécessité que le contenu, s’approche plus près du fond des choses qu’une essence quelconque. Pas besoin de savoir ce qui se trame à l’intérieur, d’ailleurs ce n’est pas intéressant. Le mystère d’une boîte encore fermée, ça ne lasse pas, ça ne s’use pas.