Category Archives: médote

Kentridge – Image de pensée

Lacan – Image de pensée

“Un troisième sexe – il en suffirait de deux – le borroméen – irréductible à la forme type”

“Qu’est-ce que peut dire d’un trou ? Dans quelle sens y entre-t-on ? Un con n’est pas un trou mais un organe. Le Surréalisme est typiquement l’intention prêtée au Réel.”

Mathématiques modernes

Mathématiques Modernes – A + B = C

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Franco fait des maths

Franco & le Tout Puissant OK Jazz – Anduku lutchuma

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

sans commentaire

Extrait de la première conférence dans le message ci-dessous :

Comme l’explique le neurobiologiste V. S. Ramachandran :

“Pendant plus d’un demi-siècle, la neuroscience moderne a emprunté le chemin du réductionnisme, divisant chaque chose en morceaux de plus en plus petits, dans l’espoir qu’en comprenant tous ces petits morceaux, on finirait par expliquer l’ensemble. Malheureusement, beaucoup de personnes pensent que, dans la mesure où le réductionnisme est très souvent utile dans les tentatives qui sont faites pour résoudre des problèmes, il est donc aussi suffisant pour les résoudre. Cela fait des générations que les savants sont élevés dans ce dogme. Ce mauvais usage du réductionnisme mène à une conviction perverse et tenace : à savoir que le réductionnisme lui-même nous dira, d’une manière ou d’une autre, comment le cerveau fonctionne. En réalité, ce dont nous avons le plus grand besoin, c’est d’un rapprochement entre les différents niveaux de discours. Horace Barlow, physiologiste à Cambridge, a dit récemment dans une conférence scientifique que nous avons passé cinq décennies à étudier le cortex cérébral dans ses moindres détails sans avoir acquis la moindre idée, ni de ce qu’il fait, ni de la manière dont il fait ce qu’il fait. Il a choqué l’auditoire en suggérant que nous sommes comme des Martiens entièrement asexués, qui ont visité la terre et qui ont passé cinquante ans à examiner en détail les mécanismes des testicules et leur biochimie cellulaire, sans savoir quoi que ce soit de la sexualité.”

Phantoms in the Brain : Probing the Mysteries of the Human Mind, Morrow, New-York, 1998, p. 264.

Remarques philosophiques

une citation de wittgenstein:

Le sens d’une question c’est la méthode pour y répondre.

Dis-moi comment tu cherches et je te dirai ce que tu cherches.

La simplexité

La Simplexité

« La simplexité, telle que je l’entends, est l’ensemble des solutions trouvées par les organismes vivants pour que, malgré la complexité des processus naturels, le cerveau puisse préparer l’acte et en projeter les conséquences. Ces solutions sont des principes simplificateurs qui permettent de traiter des informations ou des situations, en tenant compte de l’expérience passée et en anticipant l’avenir. Ce ne sont ni des caricatures, ni des raccourcis ou des résumés. Ce sont de nouvelles façons de poser les problèmes, parfois au prix de quelques détours, pour arriver à des actions plus rapides, plus élégantes, plus efficaces. »

Comme le démontre Alain Berthoz dans ce livre profondément original, faire simple n’est jamais facile ; cela demande d’inhiber, de sélectionner, de lier, d’imaginer pour pouvoir ensuite agir au mieux.