Ludwig et Marcel

LW – Je l’ai déjà dit : où l’on ne peut pas chercher, on ne peut non plus poser de question, ce qui veut dire : où il n’y a pas de méthode logique pour trouver, la question ne peut pas non plus avoir de sens.

MD – (silence)

LW – C’est seulement là où il y a une méthode pour sa solution qu’il y a un problème (ce qui naturellement ne veut pas dire : « ce n’est que là où une solution est trouvée qu’il y a un problème).

MD – (silence)

LW – C’est-à-dire : là où la solution ne peut être attendue que d’une sorte de révélation, il n’y a pas non plus problème. À une révélation ne correspond pas de question.

MD – (silence)

LW – Ce serait comme si on voulait s’enquérir de la pratique d’un organe des sens que l’on ne possède pas encore. Qu’un nouvel organe des sens nous soit donné, c’est ce que j’appellerais révélation.

MD, après un long silence – Il y a une contradiction absolue, mais c’est ça qui est agréable, n’est-ce pas !